Actualités
Dernière mise à jour : 26/11/2010

Neige sur la RN 12 : des centaines de naufragés
La protection civile mobilisée

Image non disponible

Mercredi 1er décembre au matin, une alerte orange de météo vigilance avait été lancée sur le département des Côtes d'Armor en raison de plusieurs centimètres de neige attendus (entre 10 et 20 cm selon Météo France). Depuis 2 jours, la Protection Civile de Lamballe, informée par le site Météo Bretagne, était en pré-alerte Intempéries.

Ainsi quand mercredi soir à 19h59, la préfecture des Côtes d’Armor demandait à l’administrateur de garde de l’ADPC 22 de prendre attache auprès de Loïc Cauret, Maire de Lamballe, pour porter assistance aux automobilistes et aux poids lourds bloqués sur la RN 12, l'antenne de Lamballe pu en moins d'une heure mobiliser ses équipiers.

Image non disponible

Parallèlement, l’alerte était déclenchée sur l’ensemble du département par le Responsable Opérationnel Départemental par téléphone et SMS. Des lits picots de réserve étaient acheminés à Lamballe et une patrouille était organisée sur la RN12 pour évaluer les besoins.

Alors que les équipes acheminent progressivement la logistique nécessaire, la neige tombe en abondance. Déjà plus de 25 cm.

Image non disponible

A 21h45, les premiers naufragés arrivent grelottant pour certains, affamés pour d'autres.Immédiatement, nos équipiers prennent en charge les personnes les plus fragiles (problèmes cardiaques, crises d'angoisse, crise d'épilepsie, hypoglycémie, etc...) Ce n'est pas moins de quatre salles qui ont du être ouvertes pour accueillir des centaines de naufragés principalement bloqués sur la Route Nationale 12. Certaines personnes étaient également immobilisées sur les réseaux secondaires ou en gare SNCF de Lamballe avec de très jeunes enfants.

Outre l'accueil en centres d'hébergements, le rôle de la Protection Civile a été aussi les jours suivants de patrouiller sur la RN12 notamment entre Broons et Plounevez Moëdec pour ramener les personnes prises au piège de la neige, comme à Yffiniac où une famille était bloquée sur le parking d'un hypermarché, mais aussi porter couvertures, cafés et ravitaillement à des routiers qui refusaient de laisser leurs véhicules sans surveillance.

Image non disponible

Toutes ces actions se sont faites en concertation avec la cellule de crise de la Préfecture et sur place en étroite collaboration avec tous les services présents : SDIS22, Gendarmerie, Police Municipale, élus et services techniques.

La plupart des naufragés ont souhaité et pu repartir jeudi matin. Seuls les routiers n'ont pu reprendre la route, interdiction étant faite aux poids lourds de circuler. Un dispositif allégé a été toutefois maintenu le jeudi avec un seul centre ouvert contre quatre au plus fort de la crise.

Image non disponible



Pour l'équipe communication,
Kevin FLOURY (05 décembre 2010)

Reportage france 3
Reportage BFM TV
Reportage ITELE